page accueil

Aide à l'utilisation du Site

Si vous avez quelques difficultés à utiliser ce site, n'hésitez pas! Cliquez sur le lien ci-dessous de e-learning. Un outil de tutorat vous guidera pas à pas pour vous indiquer le mode de fonctionnement.

Pour en savoir plus...

Formation Plus....

Si vous désirez maîtriser encore plus les différents outils à votre disposition, alors, n'hésitez pas. Cliquez sur le lien ci-dessous et vous aurez à votre disposition un catalogue de formation en ligne.

Attention ce module est réservé aux adhérents de la Loge.

Pour en savoir plus...

LE POINT DE VUE DE D.SH

 

SUR LES GRANDS SUJETS D'ACTUALITE

France

La Haine Mots à Maux

 

Le 16 mars 2007 comparaîtra devant la 17ième chambre du TGI (Tribunal de Grande instance de Paris) le sulfureux écrivain Alain Soral pour diffamation raciale publique, provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse ; au vu des articles 23, 24 aliéna 6 et 7, 29, 32 aliéna2 et 3, 33 alinéa 3 et 4, et l'article 42 de la loi du 29 juillet 1881 ; pour faits produits et constitués sur le territoire national et non prescrits.

Les faits

20 septembre 2004 l'émission complément d'enquête consacrée en partie à la question de l'antisémitisme en France  et en particulier à « l'affaire Dieudonné », provoqua un véritable séisme médiatique : Alain Soral, écrivain marxiste et nihiliste tint des propos d'une véhémence assourdissante, son verbe haineux ce soir là ébranlera les esprits les plus sereins.

France

Faurrisson en Prison ?

 

11Juillet 2006 le ministère public de la 17éme Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris requiert contre monsieur Robert Faurisson « une année de prison ferme ou partielle, voire avec sursis » jugeant qu'à ce jour une sanction financière n'avait plus de raison d'être au vu des multiples récidives de ce dernier, accusé de remettre en cause l'existence de crimes contre l'humanité.

Le 3 février 2005 la chaîne gouvernementale Iranienne SFAR 1 diffusait une émission dont le titre à lui seul est tout un programme «le monde en question ».

L'émission commençait par un film, qui met en scène des israéliens en train de commettre des infanticides sur des enfants Palestiniens afin de leur prélever leurs organes pour les greffer sur des enfants israéliens.

La deuxième partie de l'émission est consacrée à un débat, sous forme d'entretien avec « un expert, un historien », en l'occurrence Robert Faurisson. Ce dernier a pour rôle de mettre à jour les « duperies de l'histoire » : après la fiction, la réalité !

France

Eléments de plaidoirie dans l'affaire Soral

 

  

Pourquoi nous avons porté plainte?

  Les propos de monsieur Soral sont offensants et injurieux à plus d'un titre.

 Ils sont tout d'abord d'une violence inouïe contre nos compatriotes de confession juive.

 Si nous sommes intervenus dans cette procédure, nous et non pas une association habilitée à le faire, c'est que nous estimons qu'il fallait que l'on sache que l'antisémitisme, et surtout dans la formulation adoptée par monsieur Soral, n'est pas une attaque floue contre un groupe anonyme et sans visage mais une attaque contre des individus, des français, citoyens ordinaires qui se trouvent de ce fait agressés dans leur identité la plus profonde.

 Quelque soit leur conviction politique, leur pratique religieuse, leur statut social, leur combat antérieur, ils sont atteints dans leur « condition humaine » pour la seule et unique raison qu'ils sont juifs.

 Ils sont renvoyés à la haine de ceux qui ne les connaissent pas, qui ne les jugent pas sur des fautes qu'ils auraient pu commettre, mais pour un « péché originel », le péché d'être né juif.

 C'est l'essence même de tout racisme et tout particulièrement de l'antisémitisme.